Accueil du site e-Mongol.com

 

 

          

La Mongolie en France (et ailleurs !)
 

 

 

Manifestations, concerts et expositions sur la culture mongole se multiplient en France et ailleurs, vous trouverez sur cette page un guide de ces événements qui nous sont signalés ou auxquels nous participons. 

 

Vous pouvez nous indiquer vos actualités que nous publierons avec plaisir :

webmaster@e-mongol.com

 

 

 

 

Notre amie et partenaire Ulzii a ouvert en 2006 la première galerie d'art mongol en France.

N'hésitez pas à faire le détour ou le voyage !

 


Visitez la galerie sur le web 

Services de traduction assermentée en langue mongole


 

Expositions - ventes

 

 

« Couleurs de Mongolie »  
Exposition au Viaduc des Arts à Paris du 23 juin au 6 juillet 2008

 

L'Association "Autour de la Lettre" est heureuse de vous inviter à l'exposition "COULEURS de MONGOLIE" qui aura lieu du 23 juin au 6 juillet au Viaduc des Arts, 57, Avenue Daumesnil, 75012-Paris.


Cette exposition,  parrainée de l'Ambassade de Mongolie, présentera les oeuvres d'un calligraphe, d'un dessinateur et d'un peintre mongols.


Le calligraphe Tamir Samandbadraa PUREV et le dessinateur Bayart-Od BYAMBARENCHIN feront le voyage d'Oulan-Bator  à Paris pour cette exposition. 

 

Au plaisir de vous accueillir!
 
Marina Lahy
Présidente de l'Association "Autour de la Lettre"
site www.autourdelalettre.fr
tel 06 03 13 04 60


 

 

« Visages de Mongolie » par Paul de Gobert
Exposition au centre Culturel ’ESPACE BERNIER à Waterloo du 18 octobre au 6 novembre 2007

 

visagesdemongolie1.jpg (127129 octets)

visagesdemongolie2.jpg (37932 octets)

visagesdemongolie3.jpg (65199 octets)


Les sites naturels et sauvages, les déserts, les forêts ont toujours été mes espaces préférés à explorer et à peindre. Une rencontre avec les peuples nomades qui y vivent dans des conditions particulièrement rude et difficiles est un enrichissement. Ils montrent une remarquable adaptation et une résistance à maintenir leur propre culture.

Lors de mon récent voyage en Mongolie, j’ai partagé la vie des tribus nomades qui parcourent les vastes steppes, plaines, montagnes et désert. Cette région lointaine encore préservée des pressions touristiques, par son rude climat et son isolement a été marquée par l’histoire d’un des plus vaste empire d’Asie sous Gengis Khan.

Carrefour et croisement de cultures multiples, ce pays est aujourd’hui indépendant et offre un visage authentique et particulier, les peuples y vivent en symbiose avec une étonnante nature originelle.

Dans cette exposition, je présente les œuvres originales réalisées pendant mon voyage qui a donné naissance à un livre : « Visages de Mongolie »

 

Paul de Gobert

http://www.pauldegobert.net/

 

visagesdemongolie.jpg (130163 octets)

 


Sur notre e-Shop

Cliquez ci-dessus

 

Exposition photo  « Tsaatanes et les Chamanes », par Magalie Sonneville à partir du 26 Janvier 2007 

 

à L'Univers rue Danton à Lille avec un vernissage le 3 Fevrier 

Tel : 06 63 81 60 80


 

 

Exposition des photographies d'Angèle et Jacques Mayeux : Tsaatanes, ceux qui ont des rennes
Au Musée de Cambrai, du 14 Septembre 2006 au 13 Janvier 2007

Musée de Cambrai, 15 rue de l'Epée, 
Tel : 03 27 82 27 90


 

 

Exposition Cheval et Mongolie 
A partir du 30 septembre à l'atelier Legault à Pouancé (49) et jusqu'au 29 octobre 2006

Contenu de la manifestation
Mongolie d'aujourdh'ui
La Mongolie "Pays du ciel bleu éternel" sera d'abord à l'honneur avec trois grandes expositions pour retracer l'histoire et la civilisation du Pays (panneaux explicatifs et éducatifs, campement nomade avec une yourte sculptée, exposition de photographies).
La Mongolie "des créateurs à la modernité" tentera de refléter la vitalité de la scène artistique contemporaine. cinq artistes seront invités : Tsegmed, Bayart-Od, Sainzaya, Tamir et Battumur. Ils nous proposeront une exposition intitulée "le vent des steppes". 
Une centaine d'oeuvres d'art orneront le salle de l'Atelier Legault.

Horaires
Exposition visible du 30 septembre au 29 octobre 2006. 

Informations complémentaires
L'association culturelle franco-mongole "TAMGA" propose le mois de la Mongolie à Pouancé.
La Mongolie à Pouancé constitue le vecteur moderne des rencontres culturelles franco-mongol et coïncide avec le huit centième anniversaire de la fondation de l'empire Genghis khan. 


Tarifs
Entrée libre 

Organisateur
Mairie de Pouancé en coopération avec l'Association TAMGA
tél: 02 97 22 59 92
e-mail : udessberg@hotmail.com

Atelier Legault
tél: 02 41 92 90 62
http://www.ville-pouance.fr 

 


 

 

Exposition « Couleurs d’âme » Peinture à l'huile

Avranches (50) - Du 15 au 30 septembre 2006

Vernissage Le 16 septembre 2006 à 17h.


GANBOLD Lkhamjav

Artiste-peintre de Mongolie 

 

Galerie Doublet
61, rue de la Constitution
50300 AVRANCHES
Tél.:02 33 58 03 91
Fax : 02 33 48 69 00
E-mail : dandoublet@aol.com

 

 

haut de la page

    Cours de mongol
 

 

L'association Nord Mongolie propose des cours de mongol dispensés par Alain Desjacques

 

2 fois par mois (en raison d'un cours de 2 heures), le mardi soir de 18H30 à 20H30.
Lieu : 1, place Charles de Gaulle  (dans les locaux de la société Go-Ban) - 59000 LILLE
Métro : Rihour

Tél : 06 13 01 91 36

Le calendrier des cours 2006/2007 
Novembre : 14, 28.
Décembre : 12, 19.
Janvier : 09, 23.
Février : 06, 20.
Mars : 13, 20.
Avril : 03, 10.
Mai: 15, 22.
Juin : 05, 19, 26.

 

haut de la page


 

Manifestations et concerts 

 

 

Stages de chant diphonique et guimbarde
Expo photo Mongolie

13 et 14 mars 2010
Neufchateau (88)

 

 

Une heure pour découvrir les harmoniques et les techniques de jeu des guimbardes, et deux heures d'initiation aux techniques de chant diphonique mongols : höömii (chant de gorge avec harmoniques aigus) et hargira (chant diphonique guttural).

 

Une approche progressive, dans l'esprit de la transmission mongole, avec un travail sur la respiration, la contraction de la gorge, et l'utilisation de la langue pour créer une mélodie. 


Bien que différents dans leurs techniques de mise en oeuvre, guimbarde et chant de gorge font appel à des mécanismes similaires, basé sur le principe "bourdon / harmoniques".


Il n'est pas nécessaire d'être musicien ou chanteur. Les stages conviennent aux débutants n'ayant jamais pratiqué, ou aux autodidactes souhaitant acquérir des techniques fondamentales plus précises. 

Exposition "Mongolie, entre ciel et musique"

Une exposition de photographies prises en Mongolie, accompagnées d'objets culturels, est ouverte gratuitement au public.

 

Tarif stages : 55 euros la journée, sur réservation uniquement

Renseignements et inscriptions : MJC de Neufchateau (88)

mjc.neufchateau@libertysurf.fr 03 29 06 04 69


Renseignements complémentaires sur le site http://guimbarde.free.fr/

 


 

 

Rencontres musicales sous la yourte

deux après midi "ateliers musicaux sous la yourte" 

organisées les 12 et 13 Juillet 2008 à Osse (25 - Doubs, à 20 km à l'est de Besançon)

 

 

affiche_07_08_04.jpg (802260 octets)

Cliquez pour agrandir l'affiche


Samedi 12 juillet : atelier autour des guimbardes, en métal et bambou (mongoles, kirghizes, sibériennes, mais aussi balinaises et philippines).

 

Dimanche 13 juilletHosoo Khoshbayar, du groupe Transmongolia, assurera l'enseignement des techniques de chant diphonique mongol.

 

Renseignements sur le site http://guimbarde.free.fr/

 


 

 

La semaine de la Mongolie en Flandre

organisée par l'Association Guillaume de Rubrouck

du 18 au 27 avril 2008

 

logosemaineLa culture mongole dans toute sa complexité
Des manifestations sont prévues dans les domaines des traditions et de la culture : bouddhisme et chamanisme, habitat, costume, cuisine, artisanat, économie traditionnelle et confrontation à la modernité, urbanisme et environnement, enseignement supérieur et recherche ; dans le domaine des arts : musique traditionnelle et chant diphonique, musique classique du xxe siècle, peinture contemporaine et calligraphie, photographie, cinéma et littérature. 

 

À la rencontre des habitants de la Région
Nous proposerons des activités et des manifestations dans les villes, bourgs et villages de Flandre : à Lille, à Mons-en-Barœul, à Dunkerque, à Grande-Synthe, en Flandre Française à Rubrouck, Bollezeele, Esquelbecq, Hondschoote, Cassel, Godewaersvelde et Hazebrouck, et en Flandre Belge, à Courtrai.
Et dans les établissements scolaires et universitaires : Université du Littoral, lycées Jean-Bart de Dunkerque, du Nordhoover de Grande-Synthe, des Flandres à Hazebrouck, les collèges Robert le Frison de Cassel, Fernande Benoist d’Hazebrouck, les écoles élémentaires de Rubrouck, de Bollezeele et Hondschoote.

 

De très nombreux partenaires
Institutionnels ou associatifs, ils apportent leur concours à la réalisation de cet événement : la commune de Rubrouck bien sûr, mais aussi les villes de Dunkerque, Mons-en-Barœul, Hondschoote, le Pays des Moulins de Flandre, le Conseil Général et le Conseil Régional, l’Atelier Culture de l’Université du Littoral Côte d’Opale, l’Agence d’Urbanisme de Dunkerque, le Studio 43 de Dunkerque, le festival Musique au Musée et le Musée de la Vie Frontalière à Godewaersvelde, la Médiathèque du Fort de Mons-en-Barœul, le Comité des Fêtes et l’association des Parents d’élèves de Rubrouck, les associations Yurt de Courtrai, Esquelbecq-Village du Livre, Ciné-Ligue, Le Monde Yourcina et Cuisine des Moussons, Francis Longavesne.
Au plan national, un nouveau partenaire vient se joindre à nous et nos amis belges : la commune d’Ensisheim en Alsace, qui organise trois journées autour de la Mongolie les 25, 26 et 27 avril.
Enfin cette « Semaine » devrait aussi être l’occasion de la venue à l’Université du Littoral d’une délégation de l’Université Nationale Mongole, conduite par son Président M.Gantsog, en vue de la mise en œuvre d’une convention de coopération.

 

Demandez le programme !

 

Au programme :

Musique mongole

Musique traditionnelle et chant diphonique

La musique traditionnelle de Mongolie, d’une richesse vocale incroyable, est transmise chez les nomades de génération en génération. Un chanteur de xöömij (chant diphonique) est capable de sortir deux sons de sa gorge : chanter un bourdon vocal et réaliser simultanément une mélodie d’harmoniques. Tserendavaa est l’un des grands maîtres de cette technique vocale à laquelle il a formé son fils Tsogtgerel.

Avec Tserendavaa, Tsogtgerel et Johanni Curtet.

Ateliers de chant diphonique (xöömij)
n Mardi 22 et mercredi 23 avril à Dunkerque dans le cadre de l’Atelier Culture de l’Université du Littoral.
n Vendredi 25 avril à Mons-en-Barœul dans le cadre de l’école de musique du Fort-de-Mons.

Concerts de musique traditionnelle et chant diphonique
n Mardi 22 avril à Courtrai, Onze-Lieve-Vrouwekerk.
n Jeudi 24 avril à Dunkerque, à La Piscine, scène de l'Atelier Culture de l'Université.
n Dimanche 27 avril à Rubrouck, en l’église Saint-Sylvestre de Rubrouck.

Avec Ganchimeg, Bolorzezeg et Stéphane Maerten.
Concerts de musique traditionnelle et chant diphonique
n Samedi 19 avril à Godewaersvelde, avec le Musée de la Vie Frontalière.
m 11 h vernissage de l’exposition temporaire « Dans les pas d’Alexandre le Grand, des Empires disparus, des civilisations oubliées ».
m 16 h : animation dans le jardin du musée.
m
21 h : animation dans un estaminet flamand.

Musique classique du xxe siècle

Sous influence soviétique à partir des années 20, la Mongolie donne naissance à une école de composition classique.

Avec Erdenchimeg qui interprètera au piano des oeuvres de son père S. Gondchigsumlaa, l’un des plus grands compositeurs mongols du xxe siècle. Première partie des concerts de Tserendavaa et Tsogtgerel.
n Dimanche 27 avril à Rubrouck, en l’église Saint-Sylvestre.

Bouddhisme et chamanisme

Le Bouddhisme du Vajrayana

Le Bouddhisme du Varjrayana constitue la religion majoritaire en Mongolie comme au Tibet. Comme le chamanisme, il est en pleine renaissance depuis la fin de l’ère soviétique.
n Du vendredi 18 au lundi 28 avril ; exposition de Thangkas bouddhistes au musée d’Hondschoote. Vernissage suivi de deux conférences le 18 avril à partir de 18h30.
n Dimanche 27 avril, à Rubrouck, avec nos adhérents Sonam Gyaltsen et Marie-Stella Boussemart, cérémonie bouddhiste de consécration du grand moulin à prière de la Maison Guillaume de Rubrouck.
n Du lundi 21 au dimanche 27 avril, à Rubrouck, réalisation d’un mandala avec le vénérable Geshe Thupten Tenpa.
n Lundi 21 avril, à Courtrai (B), conférence illustrée : « Shamanisme en Boeddhisme in Mongolië » par M. Etienne Hautekeete, Erfgoedhuis, Onze-Lieve-Vrouwestraat 45, 8500 Kortrijk.
n Du samedi 19 avril au dimanche 04 mai, à Courtrai (B), exposition de sakhiuz et thangkas
bouddhistes, Erfgoedhuis, Onze-Lieve-Vrouwestraat 45, 8500 Kortrijk. 

Le chamanisme

Religion ancienne, toujours très vivante, le chamanisme est la religion originelle des nomades de Mongolie.
n Jeudi 24 avril, à Mons-en-Barœul, projection du film Taïga West
sur le chamanisme en Mongolie, au Fort de Mons-en-Baroeul, suivi d’un débat avec la réalisatrice Joëlle P. Kartesz.

Arts

« L'art et les techniques artistiques des Mongols sont encore peu connus. Ils se caractérisent toutefois par une grande habileté technique et manifestent tantôt une élégante simplicité, tantôt une somptueuse extravagance. La richesse et la polyvalence de leur ornementation ne manquent jamais d'impressionner. »

Art contemporain

Avec les artistes de la Galerie Ulzii.
n Du lundi 14 au vendredi 26 avril, à la Médiathèque du Fort de Mons-en-Baroeul, exposition de peintures, estampes, créations contemporaines et textiles.
n Du samedi 19 avril au dimanche 04 mai, à Courtrai (B), exposition de dessins de Bayard Tot,
Erfgoedhuis, Onze-Lieve-Vrouwestraat 45, 8500 Kortrijk.

Calligraphie

L’écriture mongole-uigur, qui emploie un alphabet d’origine sémitique, est écrite et lue verticalement. Elle est remise en valeur depuis la fin de l’ère soviétique.
n Du lundi 14 au vendredi 26 avril, à la Médiathèque du Fort de Mons-en-Baroeul, exposition de calligraphie mongole, le samedi 19 avril : démonstration de calligraphie mongole.
n Le samedi 26 avril, à Esquelbecq, dans le cadre de «Lire la Mongolie », exposition et démonstration de calligraphie mongole
, Maison du Westhoek.

Regards sur la Mongolie

Plusieurs regards convergent sur la Mongolie contemporaine depuis la chute de l’empire soviétique, l’accroissement considérable de la population de la capitale et l’entrée dans l’économie mondialisée.

Photographie

n Du lundi 14 au dimanche 27 avril, à Dunkerque, exposition photographique de Felipe Martinez « Mutations du Paysage urbain à Oulan Bator » à l’AGUR (Agence d’Urbanisme). Vernissage et rencontre avec le photographe et un urbaniste de l'agence le lundi 14.
n Du samedi 19 avril au dimanche 04 mai, exposition des photographies de Paul Van Wouwe à Courtrai (B), Erfgoedhuis, Onze-Lieve-Vrouwestraat 45, 8500 Kortrijk.
n Le samedi 26 avril, dans la gare d’Esquelbecq, exposition sur le transsibérien
organisée en partenariat avec la SNCF et la Société des Chemins de Fer Mongols.

Cinéma

n En cinéma nomade sous yourte, projection du film
« Regards d’Ailleurs » de Matthieu Mounier. Échange sur la culture et l’habitat nomade avec l’association Les Champs de l’Homme.
m Au lycée Jean-Bart de Dunkerque.
m Au lycée du Nordhoover de Grande-Synthe.
m Au lycée des Flandres à Hazebrouck.
m Au collège Fernande Benoist d’Hazebrouck.
n Le lundi 21 avril, à Bollezeele, salle Dehaene
m 14h30 : Mongolian Ping Pong de Ning Hao
Séance tous publics et scolaires de Rubrouck et Bollezeele.
m 20h00 : Le Mariage de Tuya de Wang Quan'an.
n Du mardi 22 avril au lundi 28 avril, à Dunkerque, projection du film L'Histoire du chameau qui pleure de Byambasuren Davaa et Luigi Falorni, au Studio 43, soirée spéciale avec débat le vendredi 24 avril à 20h30.
n Le 24 avril, au Fort de Mons-en-Barœul, projection de Taïga West, de Joëlle P. Kartesz
et débat avec la réalisatrice.

Littérature

Le 26 avril, à Esquelbecq, « Lire la Mongolie » avec l’association Esquelbecq-Village du Livre à la Maison du Westhoek de 14h à 20h.

L'univers du livre sur la Mongolie

Des auteurs : Marc Alaux, Linda Gardelle, Paul de Gobert, Michel Jan, Angèle et Jacques Mayeux, Jacqueline Thévenet, ...
Des libraires : Majuscule (Dunkerque), Autour du Monde (Lille), V.O. (Lille).
Des tables rondes animées par José de Broucker.

Le voyage en Mongolie

Le Voyage dans l’Empire Mongol de Guillaume de Rubrouck
n Le vendredi 18 avril, à Hondschoote, conférence de Robert Deniele, hôtel de Ville à 19h15.
n Le lundi 21 avril, à Courtrai (B), conférence du Professeur Raf De Keyser, Erfgoedhuis, Onze-Lieve-Vrouwestraat 45, 8500 Kortrijk.
n Le dimanche 27 avril, à Rubrouck, hommage à René Kappler.

Le voyage dans la Mongolie d’aujourd’hui
n Le vendredi 18 avril, à Hondschoote, conférence de Marie-Claire et André Titeca, hôtel de Ville à 20h00.
n
Le samedi 26 avril, à Esquelbecq, dans le cadre de l’exposition sur le transsibérien, des agences présentent leurs produits dans le domaine du tourisme éthique.

Les ateliers, les démonstrations

Chant diphonique ou « xöömij »

Stages d’initiation et de perfectionnement par Tserendavaa

n Les mardi 22 et mercredi 23 avril, dans le cadre de l’Atelier culture de l’Université du Littoral à Dunkerque. Ouvert à tous, gratuit, complet.
n Le vendredi 25 avril, de 14 h à 17 h, à l’école de musique de Mons-en-Baroeul, Fort de Mons-en-Baroeul. Ouvert à tous, payant, 40 à 45 euros, nombre de places limité inscription et réservation obligatoires au 03 28 43 07 42.

Cuisine mongole

n Date à déterminer, avec l’association Le Monde Yourcina et La Cuisine des Moussons, atelier de cuisine mongole et asiatique au Fort de Mons-en-Baroeul.
n Date à déterminer, au restaurant Le Rainbow, 17 rue du Maréchal De Lattre de Tassigny à Lille.
n Le dimanche 27 avril, toute la journée, à Rubrouck, repas, barbecue mongols.

La yourte mongole

Parfaitement adaptée au climat de la steppe mongole et aux déplacements fréquents des nomades, la yourte mongole n’a guère changé dans sa conception depuis les descriptions qu’en a données Guillaume de Rubrouck au xiiie siècle. Elle reste malgré l’exode urbain vers Oulan-Bator, le mode d’habitat le plus usité.

n Dans les établissements scolaires, dans le cadre du cinéma nomade, montage, présentation, visite puis démontage d’une yourte mongole.

n À Rubrouck, le dimanche 27 avril, nombreuses manifestations accueillies sous yourtes.

Enseignement supérieur

La Semaine de la Mongolie en Flandre sera l’occasion de voir concrétiser deux projets que notre association a soutenus.

Coopération universitaire

Du 21 au 25 avril, une délégation de l’Université Nationale de Mongolie est invitée à rencontrer les enseignants chercheurs et à visiter les laboratoires de l’Université du Littoral-Côte d’Opale afin de mettre en œuvre la convention de coopération signée entre les deux universités, aboutissement d’un projet initié par l’association Guillaume de Rubrouck avec le soutien de l’Ambassade de France en Mongolie.

À Oulan-Bator autour de la francophonie

Du 14 au 19 avril, Bérénice, Cyril, Ghislain, Guillaume et Marc-Henri, étudiants à l’IESEG, membres de l’association Aller-Retour, rencontrent deux cents étudiants francophones d’Oulan-Bator, avec le soutien de notre association, de l’Alliance Française et de l’association des professeurs de français d’Oulan-Bator. Ils y présentent la Région Nord-Pas de Calais. À leur retour, ils témoignent de leur expérience dans le cadre de la Semaine de la Mongolie en Flandre, à Lille, lieu et date à déterminer, le samedi 26 avril, à Esquelbecq, dans le cadre de l’exposition sur le Transsibérien et à Rubrouck, le dimanche 27 avril.

Rubrouck

Le dimanche 27 avril, tous les amis de Guillaume et de la Mongolie, se retrouvent à Rubrouck pour une journée de fête.

 

Renseignements sur le site de l'association Guillaume de Rubrouck

 

Téléchargez le programme en format pdf

 


 

 

Boerte, Musiques de Mongolie

Vendredi 21 mars 2008 à 20h30 à l'auditorium Guimet à Paris (16e)

 


avec Munkh-Erdene Chuluunbat (yatga), Zolzaya Boldbaatar (morin khuur, khuumii), Huyagsaikhan Luvsansharav (morin khuur), Ganpurev Dagvan (ikh khuur, khuumii)


A l’origine de Boerte (nom de l’épouse de Gengis Khan), deux musiciens mongols qui ont réussi à imposer un nouveau style de musique, entre tradition musicale nomade des steppes et musiques improvisées.
Munkh-Erdene Chuluunbat joue du yatga, la cithare traditionnelle mongole. Soliste de l’orchestre symphonique mongol d’Oulan-Bator, elle a été sacrée meilleure musicienne de Mongolie en 2004.
Son compagnon Ganpurev Dagvan est un virtuose de la contrebasse mongole (ikh khuur) et du chant diphonique (khuumii). Compositeur et fondateur de l’ensemble Boerte, il a acquis la célébrité à travers ses musiques de films, L’histoire du chameau qui pleure ou Le chien jaune de Mongolie (prix de la meilleure musique de film au Festival de New York), mais a aussi composé la musique de l’exposition Sept ans au Tibet du professeur Heinrich Harrer.
Ils se sont adjoints pour ce concert exceptionnel deux autres virtuoses, adeptes du chant diphonique, Zolzaya Boldbaatar qui s’accompagne au morin khuur, le traditionnel violon des steppes à tête de cheval, et spécialiste du khuumii tonique, et Huyagsaikhan Luvsansharav, lui aussi maître incontesté du morin khuur.
Fermez les yeux, humez le vent qui descend de l’Altaï, tendez l’oreille au galop lointain des chevaux sauvages…


Auditorium Guimet
Musée national des arts asiatiques - Guimet
6, place d’Iéna –75016 Paris
Renseignements, réservations: 01 40 73 88 18
Courriel : auditorium@guimet.fr

Presse : presse.auditorium@guimet.fr

Site : www.guimet.fr

Informations générales

Tarifs des spectacles :
16 € et 10 € tarif réduit pour les membres de la SAMG (Société des Amis du Musée Guimet), 
les demandeurs d’emploi et les moins de 26 ans

Métro : Iéna / Boissière

Réservations FNAC


Découvrez la Mongolie en toute liberté avec nos programmes sur mesure !

 

La Mongolie aux Médiévales de Provins 2007

 

Grâce à notre amie Ulzii DESSBERG, la Mongolie a été dignement représentée dans le monde de la "Route de la soie et des épices", le thème de l'édition 2007 de ces Médiévales tenues au cœur de la cité médiévale de Provins.

 

La vidéo du défilé mongol sur DailyMotion

 

La troupe venue de Mongolie était composée d'artistes, d'artisans et des musiciens qui ont fait voyager le nombreux public à travers leur exposition, la musique et les costumes.

 

 Parmi les participants figuraient des artistes comme Tsegmed TSERENNADMID, Samandbadraa PUREV (calligraphe), Bayarmunkh RENCHIN (sculpteur), Nasantogtokh DORJ (Styliste, créatrice des costumes) ainsi que le groupe "Altai-Khangai" avec Ganbold et Ganzorig.

 

Les guerriers, les Princesses ou les marchants étaient habillés en costumes traditionnels mongols en soie riches en couleurs, crées par Nasantogtokh DORJ, emmenaient les visiteurs à l'époque de voyages de merveilles de Marco Polo.

Sur la place Chastel deux gers (yourtes) mongoles et un tipi des Tsaatan ont été montés pour accueillir les invités des Médiévales.

Un concert de musique traditionnel a été offert par le groupe "Altai-Khangai" à la Collégiale Saint-Quiriace. 

 

Visages mongols dans le Tipi.jpg (117530 octets)

   

Un tipi tsaatan sur la route de la soie !

Devant le Tipi.jpg (115538 octets)

       


 

 

Mongols

 

Le musée national des arts asiatiques - Guimet propose de mars à juin 2007 une série de projections de films, et de conférences sur la Mongolie.

 

Téléchargez le programme  (fichier pdf -4,46 Mo)

 


 

 

Ah, les steppes !

d Alain Kowalczyk

 

Compagnie de l’Embarcadère

56 Lanester

 

Mise en scène

de l’auteur

avec

Sylvie Goyat

Erwan Kéravec

Alain Kowalczyk

Christophe Maréchal

 

 

Le vent des steppes, ça décoiffe,
et quand il envahit le crâne un peu vide des « Cesson-Prénon » 
cela fait une assez jolie musique.
Ils ont envie d’espace, de chanter l’immense espace mongol, 
de partager leur soif d’idéal, leurs peurs.
Leurs âmes enfantines évitent les embûches du tragique.
Ils rêvent de poésie, de justice, parfois ça marche !
Dans leurs rêves, ça marche.
Ils ont vieilli mais pas leur joie.

 

 

No v e m b r e 2 0 0 6

Vendredi 17 - 20h30 
Salle Les Enfants du Plessis
10 bis rue 3 Frères le Bouard

Samedi 18 - 20h30
Maison de la Bellevue

Dimanche 19 - 17h00
Ecole Primaire Pablo Picasso
rue Jean Le Coutaller

Vendredi 24 - 20h30
Ecole Barbusse
rue de la République

Samedi 25 - 21h00
Théâtre des 2 Rivières
rue Jean-Paul Sartre 

Dimanche 26 - 17h00
Théâtre des 2 Rivières
rue Jean-Paul Sartre
 

 

Renseignements : 02 97 81 37 38

Compagnie de l'Embarcadère
BP 157 - 56601 Lanester cedex

embarcadere@wanadoo.fr

 


 

 

La Mongolie au Festival d'Automne à Paris 

21 septembre au 1er octobre 2006

 

à La Maison de l’architecture

148 rue du Faubourg Saint-Martin

75010 Paris (Métro Gare de l’Est)

 

 

 

 

De Mongolie 1

Chants longs, chants diphoniques, épopée, danse

 

21 au 30 septembre 20h (sauf  les 24 et 27 septembre)

Durée : 90’ sans entracte 

Tarif : 15 €* et 18 €

Abonnement 15 €

 

De Mongolie 2

L’Histoire secrète des Mongols racontée et chantée

selon la tradition orale des bardes en deux concerts

 

24 septembre 16h (six premiers chapitres)

et 1er octobre 16h (six derniers chapitres)

Durée : environ 4 h avec une pause

Récit surtitré 

Tarif : 15 €* et 18 €

Abonnement 15 €

 

* Tarif réduit pour les groupes à partir de 10 personnes, moins de 26 ans, demandeurs d’emploi, seniors.

 

Renseignements et location

01 53 45 17 17

www.festival-automne.com

 

 

De Mongolie 1

 

Venus de Mongolie Intérieure, du nord-ouest (région du Lac Uvs) ou de la capitale mongole Oulan Bator, les artistes invités installent – dans le cadre, propice à l’échange, de la Maison de l’architecture – l’atmosphère intime des réunions dans les yourtes. Avec vièles (khuur), luths (tobshuur) ou flûte verticale (tsuur), ils offrent leurs chants (longs, votifs, de louange) et leur danse (biyelgee) que pratiquent les éleveurs nomades du nord-ouest du pays lors des rassemblements et fêtes. Autant de manifestations populaires qui ponctuent le quotidien de la Mongolie et modèrent son temps. L’espace de quelques soirées, ces bardes, ces chantres et ces rhapsodes se proposent de nous guider. Pour une expérience à mille lieux de l’exotisme – plutôt un voyage vers des terres habitées, vers ces contrées peut-être perdues où l’hier côtoie le demain comme la réalité tutoie le mystère.

 

T. Narantuya, chant long (urtyn duu), solo

Burenbayar, épopée (tuul’), vièle à quatre cordes (dorvon tchigtei khuur), un épisode de LHistoire secrète des Mongols

Odsuren, chant diphonique (khöömii), vièle à deux cordes à tête de cheval (morin khuur) et luth à deux cordes pincées à tête de cygne (tobshuur)

Zadotchir, chant diphonique, vièle à deux cordes (khöömii) à tête de cheval (morin khuur)

Lkhagva, chant diphonique (khöömii), luth à deux cordes pincées (tobshuur)

Naranbat, flûte verticale (tsuur)

Dzinameter, Tchuluunbaatar, danse (biyelgee) accompagnée à la vièle à deux cordes (khuur) par Buuveibaatar

 

De Mongolie 2

 

L’Histoire secrète des Mongols est un texte fondateur, dont l’origine remonterait au XIIIe siècle ; un joyau du patrimoine mondial dont on peut, pour la première fois, entendre les douze chapitres. La version écrite de cette épopée (tuul’) embrasse la généalogie, la naissance, les conquêtes et la descendance de Gengis Khan. Œuvre d’un anonyme, elle nous est parvenue en langue mongole, mais dans une transcription en caractères chinois. Jacques Legrand n’y voit pas tant une « chronique » qu’« une œuvre à la fois historiographique, politique et littéraire. Cette complexité en fait d’ailleurs la richesse et la signification. » Une signification que les bardes, dépositaires de cette culture, ont pour  vocation d’enrichir en permanence, et en public, usant de toutes les ressources de leur voix, de leur imagination, pour en actualiser le caractère merveilleux et la dimension dramatique.

L’Histoire secrète des Mongols est contée par Burenbayar qui s’accompagne à la vièle à quatre cordes (dorvon tchigtei khuur, « vièle à quatre oreilles »). Elle est présentée, surtitrée, en deux concerts et dans son intégralité. Porteur de ce texte qui contient tout un peuple, texte source autant que fleuve, Burenbayar, comme tous les bardes mongols, est l’alter ego des griots mandingues – de ces musiciens passeurs et palimpsestes qui disent l’immémorial et le politique, et qui transmettent, en « éducateurs populaires », le code moral.  

Conseiller artistique, Alain Desjacques


 

 

Concert de musique mongole

15 juillet 2006 à Rubrouck (59)

organisé par les associations Guillaume de Rubrouck et Routes nomades

Entrée gratuite

 

Ce samedi 15 juillet à 16h, en l'église St Sylvestre de Rubrouck, dans un cadre exceptionnel donc, et avec une acoustique superbe, Tserendavaa, l'un des quatre plus grands spécialistes mongols de chant diphonique, nous offrira un concert avec son fils Tsogtgerel.

 

Tserendavaa a déjà donné des concerts dans le monde entier mais leur présente tournée européenne, avec l'association Routes Nomades, est la première qu'il fait avec son fils hors de Mongolie.

 

Téléchargez le programme (fichier pdf - 166 Ko)


 

 

ALTAÏ- KHANGAÏ - Soirée spéciale nouvel an mongol

3 février - Paris
organisé par la Jonque SARL


La Jonque Guinguette Pirate est à la fête pour célébrer le nouvel an mongol, avec une soirée riche en 

découvertes : concert avec invités surprises, animation DJ, démonstration du travail de calligraphie par l’Artiste Tamir Samandbadraa Purev, projection d’un film sur la Mongolie, exposition, dîner spécial au restaurant : ‘’Menu des Steppes’’.

ALTAÏ-KHANGAÏ, musique traditionnelle de Mongolie

Le magtaal est une forme populaire de chant mongol, aux sonorité puissantes et ornements audacieux ; la mélodie est fixée et les paroles improvisées. 
Le chant diphonique à la technique complexe, consiste à émettre deux notes simultanément. 
La vièle à tête de cheval, morin khuur, est l'instrument traditionnel par excellence aux sonorités puissantes et mélodieuses. 


Les musiciens-chanteurs du groupe Altaï-Khangaï ressuscitent les chants de leurs ancêtres grâce à la transmission orale.
Ganbold, maître absolu du ‘’morin-khuur’’ nous offre une musique profonde et passionnée.
Ganzorig, imposant chanteur diphonique, au d'un timbre de voix puissant et harmonieux est doublé d’un talent multi-instrumentiste ; il joue du ‘’morin khuur’’, du luth ’’tovshuur’’ et de la guimbarde ‘’hel khuur’’. 
http://altaikhangai.free.fr


Vendredi 03 fevrier 2006 - 20h30 - 12-10 euros 

Ouverture du bateau de19h30 jusqu’à l’aube 
Concert à 20h30 – Tarif 12 € - réduit (étudiants, chômeurs) 10 €
Restaurant à partir de 20h00 – Réservations au 01 53 61 08 49 

SITUATION - ACCES
Jonque chinoise en bois, au pied de la BNF, en face de Bercy, quai François Mauriac. 
Métro Bibliothèque François Mitterrand ou Quai de la gare - Bus 89 ou 62 - Parking gratuit 
Ouvert du mardi au samedi de 19h à 2 h, les lundi et dimanche selon la programmation

http://www.guinguettepirate.com/

 


 

 

GUIDAGE DU FÊTE –CONCOURS INTERNATIONAL
DES DANSEURS SOLISTES “HIRONDELLE”


Parmi des événements grandioses dans la vie internationale en 2006 la 800me anniversaire de la fondation de l’état mongol va occuper une importance bien mérité. Pour les mongols qui en conformité avec une légende ancienne tirent leur origine du ciel ce serait vraiment une célébration nationale historique et vraiment unique. La danse été toujours un élément inséparable de la vie culturelle qui est en fin réflexion artistique de la vie quotidienne et des traditions. Pendant le processus d’évolution de la civilisation danse s’a développé au genre indépendante d’art. Aujourd’hui on peut distinguer plusieurs formes de danse comme folklorique, classique, rituel, moderne et d'amusement. L’art de la danse a devenu une instrument principales des relations internationales. En fait la danse est un art de chorégraphie qui expose perfection de construction anatomique de l’homme, la grâce et l’artistisme du geste. Le danseur est le maître de performance du cet art haute.

Avec l’assistance principale du ministère des relations étrangères et du ministère de l’éducation, de la Culture et de la Science de la Mongolie la firme “Tsuki” et l’ensemble de chanson et danse “Sarni Chuluu” seront les organisateurs de cet événement de célébration. La fête a visé dans les bornes du son programme sur la promotion de la popularité de l’art de danse dans la public général, sur le développement des styles nouveaux de danse, sur l’encouragement des jeunes talents pour acquérir le professionnalisme du niveau international.

Le fête prendra place entre les 22-27 mai 2006 à Oulan-Bator.



Traduit de la langue mongole et vérifié par le Bureau de traduction “Smile Angel”


 

 

Semaine de la Mongolie en Flandre

 

L’association Guillaume de Rubrouck organise, avec de nombreux partenaires associatifs ou individuels, une 

« Semaine de la Mongolie en Flandre » du mardi 11 octobre au lundi 17 octobre à Rubrouck (59) ainsi que dans d'autres communes partenaires


Téléchargez le programme (fichier pdf - 166 Ko)


 

 

Regards comparés du 19 au 23 Octobre à la salle Jean Rouch - Musée de l'Homme - Paris

 

Le Comité du Film Ethnographique et le CNRS Images organisent, avec le soutien du Centre d'études Mongoles et Sibériennes, une nouvelle édition des Regards Comparés, qui sera cette année, consacrée a l'aire Mongole. 

Les projections thématiques seront suivies de discussions avec les anthropologues, les réalisateurs et le public

 

http://www.comite-film-ethno.net/regards/mongole-index.htm


 

 

 

 

 

   

Les 31 mai et 1er juin 2005

en concert

ALTAÏ-KHANGAÏ

Musique traditionnelle de Mongolie

SATELLIT Café – 44, rue de la Folie Méricourt – 75011 PARIS – 01 47 00 48 87
Métro Oberkampf ou Saint Ambroise

Concert à 21 H – Entrée : 8/10 € - Info : www.satellit-cafe.com

 

Les membres de la formation Altaï-Khangaï, Ganbold Muukhaï et Ganzorig Nergui sont reconnus, au sein de la nouvelle génération de chanteurs diphoniques mongols, comme les plus brillants et originaux interprètes de cette technique. Egalement joueurs de vièle à tête de cheval, leur double maîtrise -deux voix diphoniques portées par deux instruments à cordes- donne au duo Altaï-Khangaï sa texture sonore si particulière et le rend également unique… 

Experts en chants diphoniques et longs (forme chantée ornementale) et joueurs de morin khuur, vièle mongole à tête de cheval, les deux artistes membres d’Altaï-Khangaï sont par ailleurs compositeurs. Elevés au sein de la tradition musicale mongole, ils côtoient assez vite des compositeurs mongols qui sauront reconnaître leur travail de créateurs.  Le morin khuur est l’instrument privilégié des mongoles et est joué à l’occasion des fêtes qui rythment le calendrier pastoral et plus particulièrement pour les fêtes du cycle de vie. 

Ganbold Muukhaï est né en 1970 dans la région d'Uvs au nord-ouest de la Mongolie, à 1600 km de la capitale Ulaan-Baatar. A 12 ans, il quitte le campement familial pour intégrer le Conservatoire National de Musique et de Danse d'Ulaan-Baatar, où il reçoit un enseignement traditionnel.

Ganzorig Nergui est quant à lui né en 1974 à Zuun Khara au nord d'Ulaanbaatar, dans la région Selenge. De 15 à 19 ans il y apprend les pratiques du morin khuur et du chant diphonique. En 1993, il se rend à Ulaan-Bataar pour y compléter son apprentissage à l’Ecole Nationale de Musique.

Au cours de leurs études, ils ont pu fréquenter des compositeurs russes et, plus tard, d'Europe de l'ouest, avec lesquels des travaux de rencontres et de création ont pu avoir lieu. 

Rares sont les concerts mongoles en France… Curieux et curieuses des musiques traditionnelles, voila de quoi rassasier vos oreilles et vos yeux !! Le SATELLIT Café vous emmène au-delà des grands espaces désertiques de Mongolie…

 

FORMATION

Ganbold Muukhaï :

Ganzorig Nergui : Chants diphoniques et longs, vièle à tête de cheval.

 

 

Discographie

Melodious Tree

Autoproduit / 2000

 

 

En ECOUTE

http://musiquemongole.free.fr

 

 

Contact : Romain Dupuy et Sandrine Kostek - E mail. :  presse@satellit-cafe.com

Tél. :  01 47 00 48 87 - Fax. :  01 41 08 80 08

 

 

 

haut de la page


I Présentation de la Mongolie I Géographie de la Mongolie I Climat de la Mongolie I Population de la Mongolie

Nature de la Mongolie I Culture mongole I Vie des nomades de Mongolie I Religion en Mongolie

Histoire de la Mongolie I Économie de la MongolieTourisme en Mongolie I Actualité de la Mongolie en France I Bibliographie sur la Mongolie I Vidéos de Mongolie I

visiteurs depuis le 15/11/99

 

 
Vous êtes ici : Accueil > Mongolie > La Mongolie en France
 

FreeFind   Rechercher sur le site 

 

© e-Mongol.com